d'Eugenie à Emilie

Presse - d'Eugénie à Émilie

Quelques minutes sur nos activités, Merci TéléMB.

 

 

Eric Fernez, Roi du nouveau Gault & Millau

 

article-province-08-11-2016

 

 

d’Eugénie à Emilie 17/20 

Sur le site du Gault & Millau :

« Produits et cuissons. Voilà bien deux choses dont vous pourrez rarement vous plaindre chez Eric Fernez. Dans cette belle bâtisse sur la place du village, cet excellent technicien doublé d’un généreux chef gourmand sait en effet y faire avec les viandes comme les poissons pour vous sortir le meilleur de la poêle, du grill ou du four. Il assortit le tout dans des assiettes gourmandes comme ce filet de turbot escorté de tomates anciennes et d’un beurre à l’orange. Les carottes des sables surmontées de quelques morceaux de chipirones complètent le show. Et que dire du foie gras qui magnifie quelques langoustines tout en rivalisant avec un jus d’herbe qui, en face, assure, lui, la fraîcheur de l’ensemble. De la générosité et du goût qu’on vous dit. Mais tout en équilibre. Idem dans la cave où le chef possède l’une des plus belles sélections de Wallonie. Un service efficace et cordial vous aiguille dans vos choix cornéliens tant vous aurez, à chaque visite, envie de goûter à tout. Pour autant que soyez gourmands, cela va de soi. La troisième toque est plus que méritée cette année. »

 

 

 

La presse en parle …

Nos 2 étoiles dans le nouveau Guide Michelin 2016 ne sont pas passées inaperçues … Une belle reconnaissance pour notre travail. Ci-dessous, les articles parus ce 15 décembre 2015
Le Soir • La Libre • La DH • L Echo • L Avenir

Dans le Gault et Millau
« Cette place pourrait s’appeler la place Fernez tant le chef propriétaire y donne vie. Que ce soit dans sa brasserrie en face ou ici, dans son gastro, les gourmets et gourmands sont nombreux à venir profiter de sa générosité et de sa créativité. Prouvant à qui en douterait que l’on peut être restaurateur entreprenant tout en restant cohérent, il assure ici des envois maîtrisés dans un cadre élégantet soigné rehaussé d’un personnel au diapason. On vient ici pour manger un grand classiquede la cuisine française (les amateurs se rueront sur les terrines de foie gras suivies d’une sole Fernand Point) ou sur des plats à la base de beaux produits, skrei au beurre noisette, pigeonneau en brioche et ses cuisses en salmis. De notre côté, on adoré la crème de lentilles à l’émulsion d’amandes et mise en bouche (parmi d’autres), avant un très beau râble de lièvre et sa mousse de céléri rave et pommes de terre soufflées. En dessert, la pomme cuite et sa glace vanille vous replongent en enfance. Heureusement, la carte vins vous oblige à vous comporter en adulte tant le choix est vaste. »